Conseils habillement pour les Raquettes

On me pose souvent cette question : comment faut-il s’habiller pour faire de la raquettes ?

Une seule réponse, ça dépend du temps et de votre rapport au froid…attention contrairement aux idées préconçues, la raquettes est un sport très actif plus proche du ski de fond que du ski alpin (au moins pour l’habillement) … voici quelques basiques en commençant par le haut.

La tête : le bonnet est l’élément indispensable du bon “raquetteurs”. 30 % de la chaleur du corps part par le tête, donc préserver sa tête est essentiel, et peu importe la forme: ludique, en laine, façon péruvienne (ce qui reste pour moi le must) ou le bonnet publicitaire, il faut se couvrir la tête.

les yeux et la crème solaire , essentielle, ça fait partie du fond de sac à avoir obligatoirement. Même par des jours blanc, les ultra violet passent la masse nuageuse et il est fréquent de se retrouver avec le visage qui nous chauffe après une journée sur la neige . Les lunettes de soleil c’est la même chose, obligatoire

Pour le haut du corps suivre le concept de la pelure d’oignon, à savoir la superposition des couches, qu’on met et qu’on enlève en fonction de l’effort produit. On parle alors de couches : (d’où aussi l’importance d’avoir un sac à dos). Ce qu’il faut savoir c’est qu’ on produit de la chaleur lorsqu’on fait un effort, et c’est l’air contenu entre nos différentes couches de vêtements qui va nous tenir au chaud et donc il faut éviter les coupes trop “fit” pour justement créer des couches d’air à réchauffer.

  • la 1erè couche la plus proche du corps, est un tee shirt à manche courte ou longue en fibre permettant le transfert d’humidité (synthétique ou laine mais le coton est à évier en hiver) le must étant la laine mérinos aux vertus isolantes et anti bactériennes.
  • la 2émé couche est une polaire ou un veste en plume (très isolante mais qui ne supporte pas l’humidité). ou un sweat mais surtout une couche qui laisse des espaces aérés.
  • la 3éme couche est la couche extérieur donc une veste avec un membrane imperméable (Gore tex, MP+, Sympatex, Event) mais d’une imperméabilité > 15000 schmerber (1 Schmerber = 1 mm colonne d’eau = 0,1 mbar) et respirable < 10 RET ((Résistance Evaporative Thermique).

Les mains le principes est le même que pour le reste du corps : superposition des couches, avec les jours de beau temps des gant de soie puis une paire plus épaisse et les jours de tempêtes des sur-moufles imperméables

Le bas : pantalons en stretch (ou même collant de course les jours de beau) avec si on veut un collant chaud en dessous mais on a rarement froid en bas en raquette, les quadri produisent pas mal de chaleur. Un surpantalon imperméable les jours de pluie (mais dans ce cas le mieux c’est de rester à la maison parce que quand ça mouille en bas c’est que tout le haut est bien mouillé). Les bonnes tenues sont celle adaptées au sports actifs (randonnée, ski de fond, ski de randonnée, alpinisme) et à proscrire les combinaisons de ski (sauna assuré au bout de 30 mn) et comme on s’hydrate beaucoup en raquettes c’est vraiment pas pratique en cas d’envie pressante.

Les chaussures : les mêmes que l’été en montagne: semelles crantées, tige haute et surtout qui tiennent la cheville, sont à proscrire les snowboots, bottes imperméables, car elles n’ont aucune tenue de la malléole.