Technique de la marche nordique

Et voici « Helmut » marcheur nordique expert rompu à la méthode ALFA© ou OTOP© suivant le pays d’apprentissage.

Equilibre parfait, symetrie du mouvement…et beaucoup de pratique encadrée…

 

 

La techniqueVoici « Helmut » specimen nordic walker à la technique parfaite. On peut résumer le mouvement parfait ainsi :

  • Position des batons basse et amplitude du mouvement de bras.
  • Propulsion arrière sur les batons (sticks) avec ouverture des mains.
  • Corps droit, regard au loin, tête droite.
  • Optimisation de la foulée en lien avec l’amplitude des bras.

 

Le matérielcomment bien choisir ses bâtons c’est ici

Les batons de marche nordique, ressemblent beaucoup aux batons de ski de fond.Ils sont principalement composés de carbone, ce qui présente l’intérêt d’être résistant à la flexion et la légèreté. 

Les pointes sont en carbure de tungstène qui resistent mieux à l’usure que les pointes acier.Efin l’élément le plus important du stick de la marche nordique c’est le gantelet ergonomique, qui favorise un bon retour du stick (le swing), et forme l’articulation du bras vers le baton. Réglable et amovible pour les batons haut de gamme.

Pour la pratique du nordic walking préférer les tenues souples, légères et amples. La marche nordique est un sport d’extérieur, il convient donc d’adapter sa tenue aux conditions météo.Dans ce cas retenez le concept de la pelure d’oignons : superposition de couches légères et respirantes complétées le cas échéant par une couche imperméable (type goretex).

La santé :

Les bienfaits pour la santé sont avérés (En Allemagne et en Suisse certaines mutuelles prennent en charges les cours de Nordic Walking).

Reforcement de la musculature :Le mouvement complet de la Marche Nordique tonifie tous les muscles du corps et permet ainsi un renforcement complet des chaînes musculaires et articulaires. des muscles des épaules, du dos et des abdominaux, favorisant ainsi le renforcement musculaire du haut du corps en plus des jambes.90 % des muscles sont actifs permettant ainsi un effort plus intense qu’en marche rapide.

Augmentation de la capacité respiratoire :La position du Marcheur Nordique, permet une ouverture complète de la cage thoracique offrant ainsi de par sa position et ses appuis latéraux, une plus grande amplitude pulmonaire et une plus forte oxygénation.

Affiner sa silhouette  :Le nordic walking est une activité aérobie (exercice obligeant la consommation d’oxygène).Si vous consommez plus d’énergie que vous en rentrer vous serez dans un bilan énergétique négatif et votre corps brûlera la graisse pour équilibrer le déficit. Le résultat étant …….. la perte de poids. La dépense énergétique augmente de 46% (le marcheur nordique consomme entre 400 et 600 calories par heure au lieu des 280 calories pour un marcheur traditionnel).

Renforcement du coeur : Le travail musculaire du haut et du bas du corps augmentele retour du sang veineux vers le coeur. Ce remplissage forcé étire les fibres musculaire du myocarde. L’ejection systolique se fait plus forte et le débit cardiaque augmente.

 

Une réflexion au sujet de « Technique de la marche nordique »

  1. Ping : La technique de marche nordique – Marche nordique, randos

Les commentaires sont fermés.