Un week-end à la montagne

DSC02436
Le plus important pour un week end, c’est de partir en bonne compagnie mais quand en plus le soleil est de la partie on frôle l’extase (n’ayons pas peur des mots).
En plus quand quand tout le monde est à l’heure c’est le top. Arrivé à lelex vers 9h30 et on charge nos luges, et pour tout dire j’ai eu l’impression que certains d’entre nous démenageaient ( mention spéciale à Meryem qui a dû emmener du linge pour 10 personnes). Promis je vais vous faire un article sur ce qu’il faut prendre pour un WE.
question: est ce que ça vous viendrai à l’esprit de faire de la marche nordique avec un pantalon de ski, non, et bien dites vous que la dépense énergétique est supérieure en raquettes qu’ en marche nordique. 2015-03-07 10.22.57
Bon la montée au refuge est assez raide naturellement mais avec les luges ç’était vraiment sympa. Bravo a Michel et Éric d’avoir laissé quelques calories dans la montée. En plus Michel avait une luge « genuine » assez haute ce qui ne facilite pas la stabilité du chargement dans les lacets.
Mais il y a pas que les « tracteurs » qui ont apprécié les 20% de pente j’ai entendu parler de Blandine (oui elle-même…) et notre Juanito national qui a joué au baudet et est arrivé au refuge avec un changement de couleur:il est passé du rose au rouge.2015-03-07 11.37.05
Bon, donc tout le monde en a bavé mais c’est pour mieux profiter du reste de la journée.
Après le pique nique, on s’est baladé au nord est du refuge sur la crête du Colomby de Gex au soleil , sans vent ( assez exceptionnel pour le noter ) et parmi les kiteski. Retour par le refuge de la Loge et descente hors piste et concours de glissades : le jury a décerné la note maximale à Marief, Michel, Meryem, Odile, Juanito et Catherine.2015-03-07 13.41.39
Sabine, Chris, Blandine, Domy, Éric et Stéph étaient plus dans la maîtrise des éléments et de la pente. C’est en fait Juliette qui s’en est le mieux tiré en contournant la difficulté, la sagesse a dû bon.
Arrivée au refuge: étirement et boissons pour tous.
Petites toilettes de chats (pas de douche en hivers ) et nous voila frais pour le dîner. Domy et Juanito avaient prévu du Champagne, Catherine du Macevin et nous du Riesling. Tout ce qu’ il faut pour bien commencer le dîner…
Pour certain d’entre nous c’était la première nuit en refuge, j’attends avec impatience leurs commentaires.
Le lendemain départ pour la réserve de la haute chaîne par la seule piste autorisée. Cette balade en raquettes est une de mes préférées lorsqu’il fait beau, et aujourd’hui c’est le cas : panorama imprenable sur le Chablais et la chaîne du Mont Blanc et toutes les Alpes de manière générale .2015-03-08 11.17.54
On visite tous les étages de végétation: du collinéen en bas, montagnard au milieu, et alpin en haut (sapins, chêne, épicéas, hêtre et pins a crochet )
L’objectif de la journée c’est le Crêt de la neige,point culminant du jura avec 1720 m.
Au passage on voit des paysages caractéristiques des massifs karstiques : les dolines ou ouvala (lorsqu’il y en a plusieurs, mot venant du Serbe). Pique-nique dans le canyon au soleil avec un super repas préparé par Mathias et Charlotte nos hôtes de la veille. Retour au refuge où nous récupérons nos affaires.
Et bien vous me croirez si vous voulez mais dans le sens de la descente la luge c’est beaucoup plus facile, ça doit être mental.
Retour a la civilisation et sur Lyon et on a tellement pas envie de quitter la région que Michel nous fait le coup de la crevaison. .. et sur sa voiture pas de roue de secours…un dimanche au milieu de nul part…donc AR à Lyon pour récupérer une roue.
Allez je vous laisse aux commentaires