Marche des Lumières 2015

20151208_192156

La Fête des Lumières 2015 était pour le moins réduite cette année, et limitée à la seule soirée du 08/12/2015. Encore un peu on se serait cru revenir 30 ans en arrière quand de mon pensionnat de la Croix Rousse nous avions une permission de sortie jusqu’à…nous avions une permission. Les boutiques se paraient de leur plus belles vitrines et on déambulait ainsi jusque tard dans la nuit et toutes les fenêtres des habitations faisaient l’effort de mettre des lumières aux fenêtres. Et bien mardi on a retrouvé un peu cet esprit, et c’est peut-être pas plus mal.

20151208_195620Départ de Perrache à 18h30 pour prendre les quais de Saône malheureusement fermés pour la seule illumination maintenue sur le Palais de Justice. Même les traboules des 3 Maries étaient fermés. Ah oui au départ il n’y avait que des « Mardi » Odile, Marc (qui nous a fait des photos), Claudine et Dominique. Montée par le parc des Roseraies puis petite station sur le parvis de Fourvière et dans la montée on a été plus vite que la procession de Mgr Barbarin (il lui faut 2 bâtons il ne va pas assez vite). Nous retrouvons à partir de là, Marie F et Perrine venues représenter le « Samedi ».

Descente par la Sarra bien glissante comme on l’aime (droit d’le pentu bien sur), et là on a croisé des Ovni qui se faisaient les escaliers en courant. Descente sur les quais de Saone, jusqu’au mur des lyonnais et remontée vers le jardin des Chartreux, où on a DSC00043dépassé un mamie bien courageuse avec son caddie dans la montée (et pas question de l’aider…). Du parc la vue est toujours aussi belle sur Lyon. Pause casse-croûte mais dès qu’on s’arrête il fait frais et le Gewurztraminer n’a pas réussi  a complètement nous réchauffer. Remonter vers la place Bellevue par les traboules de la cour de Voraces, magnifiques…J’ai parcouru quelques grandes villes à pied, mais je trouve qu’à Lyon il y a vraiment un charme spécial de nuit.

Descente au parc de la Tête d’Or par la rue Seraphin Soulary et retour vers Bellecour par les quais de Rhône, sous une pluie fine mais qui a fini par nous mouiller, et chacun a repris son transport en commun pour retrouver ses pénates.

Une soirée du 8 Decembre 2015 pleine de contrastes; l’ambiance : spéciale mais chaleureuse où les lyonnais ont joué le jeu;  Marc et Odile : l’un en tee-shirt toute la soirée et l’autre avec 4 couches sur le dos.