La Grande Traversée de Rives de Gier à Givors

Une organisation sans imprévu n’est pas une bonne organisation, c’est là qu’on voit la capacité des hommes (quand je dis les hommes j’embrasse toutes les femmes)à s’adapter. La DDE s’est donc arrangée  pour mettre son grain de sable pour le dimanche matin: fermeture de l’A47 pour l’accès à Givors. Super cool pour le monde….le groupe Domy-Jean &Co (Hélène, Nicole et Odile) sont arrivés à 7h10, Jean Yves vers 7h25 , « le bus » de l’ouest lyonnais (Blandine, Chris, Isabelle, et les 2 valeurs ajouté de ces dames Jean Marc et Maurice)  vers 7h30,  et les Croix-Roussiens (Meryem et Eric) …5mn avant le train…l’important c’est que tout le monde puisse prendre le train de Givors à 7h58 direction Rive de Gier pour « 2 mn d’arrêt » et 7h30 de marche.DSC01602

Arrivée à Rive de Gier (réputée pour son architecture post-industrielle de grande qualité) ça fait toujours un choc mais on prend rapidement de la hauteur pour arriver sur les hauteur de Chateauneuf ou l’ambiance est très différente du bas de Rive. Très jolie traversée au dessus du barrage de Couzon et Seyoux pour arriver à Saint Croix en Jarez et son ancienne Chartreuse. Mais nous ne sommes pas là pour la prière (c’est trop tard il est déjà 10h00) et il faut attaquer le menu d’apéritif avant le col de Grenouze (lieu de regroupement de toutes forces vives de la Grande Traversée et particulièrement le groupe de l’Est « Meister &Co ») et ces 250 m de dénivelé. La montée est rude mais tout le monde serre les dents et on arrive à 11h34 au Col de Grenouze (désolé pour le retard de 4 mn sur l’horaire prévu j’avoue ma faute professionnel pour cette inexactitude dans la timing).

DSC01604DSC01610DSC01607

Pique-nique avec apéritif (le vrai qui se boit) et salade de riz et un super Kougelhof « made in Meister » obligé de chauffer l’appartement de Bron pour faire monter la levure, un vrai sacerdoce, tout ça pour l’anniversaire d’un tortionnaire.DSC_0711

En tout cas un grand merci à eux ( André, Gaëlle, Alain et Marie Pierre) d’avoir assuré la logistique. Pour être tout à fait complet sur les rôles de chacun,  Maurice et Jean Marc ont assuré avec brio le rôle de serre-file. Et pour tous les autres l’ambiance de la matinée a été vraiment super où chacun a fait les efforts nécessaires à la bonne réussite du projet.

DSC01615Le départ de l’après-midi dans le timing défini par le GO (12h30 départ du col de Grenouze)  dont la souplesse sur l’horaire n’a d’égal que la souplesse des poutres métalliques des acieries lorraines. Passage par le col de Chassenoud, où nous sommes à cheval entre la vallée du Rhône et la vallée du Gier : juste superbe.

 

DSC01619Le profil de l’après-midi est annoncé comme descendant, mais c’est sans compter la mise sous silence des remontées intempestives entre 2 cols. Bon l’après midi on a fait 800 m en négatif mais aussi 350 m en positif. Quel escroc ce GO !!

De la Fournachère , descente vers le Mezerin et remontée vers les Moussières pour redescendre vers Givors par le vallon du grand Rau de Coréon ombragé et frais, idéal pour la fin de journée.

La réussite de ce genre de projet tient à 2 éléments : la météo et les participants. Sans flagornerie excessive les 2 ont été au rendez-vous. Ça vaut bien quelques efforts n’est-ce pas !!! Et l’effort en bonne compagnie passe beaucoup plus facilement. Parmi les 17 participants pas une seule plainte, pas un bobo (je ne parle pas des courbatures), je peux vous dire que du côté GO c’est un vrai bonheur, et je tiens à tous vous féliciter pour votre engagement. Vivement l’an prochain…

Pour info le parcours global faisait 33 km 1000 m positif et 1100 m négatif, a côté l’Euro Nordic Walk sera une formalité.

DSC01626

1 réflexion sur « La Grande Traversée de Rives de Gier à Givors »

  1. Tout a été dit dans ce compte-rendu agrémenté d’humour, ou presque, si ce n’est que la salade de riz nous a été préparée par notre GO préféré et les proportions étaient parfaites, et le kouglof (je laisserai le soin aux Meister de rectifier l’orthographe si nécessaire, mais il me semble que les deux sont possibles !) a été confectionné avec beaucoup d’amour, ça s’est senti tellement il était bon, pour l’anniversaire et pas n’importe lequel, de, toujours lui, notre GO préféré !
    En bref, journée superbe et ressourçante, sur tous les plans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.